• nathaliegirauddesf

Des embûches sur la route de l’érotisme

Lorsque Milie, étudiante avec un projet d’ouverture de boutique érotique, m’a demandé dans ses commentaires à mon billet sur la création de Piment Rose si nous avions eu des difficultés particulières pour créer notre entreprise, cela m’a fait sourire.

Voici donc une petite liste – non exhaustive et dans le désordre – de mes difficultés et de celles que Milie pourrait rencontrer :

Bail : désir, plaisir et accessoires érotiques ne font pas bon ménage avec les bailleurs et leurs avocats. Vous ne pourrez vous réjouir que lorsque le bail sera signé. Et veillez à ce que les statuts de votre société + la raison commerciale soient le plus large possible. Puis surtout ne pas oublier qu’en matière de boutique, l’emplacement est clé. Mieux vaut petit et bien placé que grand et aux oubliettes !

La Poste : attention aux fonctionnaires un peu trop zélés qui confondent ordre moral et service public. Lorqu’en novembre 2003, j’ai envoyé par mailing mon petit catalogue aux gens “consentants”, une employée trop – allez je suis gentille et je vais dire : consciencieuse a refusé de nous l’envoyer, car porno. A ce compte là, bien moins que celui de la Redoute. Ce refus n’a pas duré très longtemps; quelques coups de fils plus tard et de la persuasion ont suffit pour réactiver le processus. Comme quoi tout dépend sur qui vous tombez. Je ne me plains pas, l’équipe de la poste du Rouret est très sympatique!

Pour conclure, car il est tard ! prenez votre temps estimé d’installation et multipliez le par 2, idem pour les fonds financiers et n’oubliez pas de cultiver une dose essentielle d’humour et d’optimisme inébranlable.

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du