• nathaliegirauddesf

Des peintures érotiques chinoises au musée Cernuschi

Du 3 février au 7 mai 2006

La peinture érotique chinoise, connue sous le nom de «peintures du palais du printemps», à la différence de la peinture japonaise, popularisée par les estampes, reste un art peu connu et jamais exposé. Collectionneur infatigable de ces peintures, Ferdinand Bertholet a cherché à faire connaître cet art par le livre. Il restait toutefois à présenter au public les peintures originales : c’est l’objet de la prochaine exposition du musée Cernuschi « Peintures érotiques de Chine ». Il s’agit de la première exposition de peinture chinoise organisée par le musée depuis sa réouverture en juin 2005, qui permettra de présenter ces oeuvres dans un cadre totalement rénové.


Les peintures érotiques chinoises invitent autant à la contemplation qu’à l’analyse. Formant des séries, elles s’égrainent en épisodes, et introduisent progressivement le spectateur dans l’atmosphère littéraire de la Chine des Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911), qui est aussi l’âge d’or du roman. Le regard du spectateur habilement capté par le peintre est dirigé vers des intérieurs colorés décrits d’un pinceau minutieux, qui se révèlent être l’espace privilégié de la rencontre des amants. En tant que lieu privé, le jardin fait partie cet espace intime, entourant les corps enlacés d’éléments naturels qui sont autant de métaphores déguisées évoquant l’acte sexuel.

Cette exposition entend renouveler le regard porté sur cet art en suscitant une série d’interrogations : qu’en est-il du nu et du corps érotisé ? Cette définition varie-t-elle dans le contexte de relations hétéro ou homosexuelles ? Qui étaient les auteurs et les commanditaires de ces peintures ? Quel type de rapports sociaux sous-tendent ces relations sexuelles ? Quelle place occupent ces oeuvres au sein de l’histoire de la peinture ?

Autant de questions pouvant nourrir une réflexion esthétique et sociologique qui intéresse notre temps.

Musée Cernuschi, musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris 7 avenue Vélasquez, 75008 Paris Tél : 01 53 96 21 50, Fax : 01 53 96 21 96.

Ouvert tous les jours sauf lundi et certains jours fériés de 10h à 18h

Entrée libre et gratuite dans les collections permanentes

Accès Métro : Monceau, Villiers Bus : 30 et 94

Source : Paris.fr Crédits photo : Mairie de Paris – Toile Anonyme – Fin XVIIe-XVIIIe. Encre couleur et soie

Posts récents

Voir tout

Cécile Morel est Molly Bloom

Sensualité, beauté joyeuse, texte habité d’une grande puissance charnelle, Cécile Morel donne vie à cette nouvelle version de Molly Bloom d’après le texte de James Joyce.  Une heure dans la peau d’une

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du