top of page

Emoi à Charleroi pour une femme nue


Au début était le titre : La Niponne nue qui choque Charleroi.

Cela parle de l’affiche annonçant l’exposition de 4 000 photographies de Nobuyoshi Araki au Musée de la photographie de Charleroi (Belgique) et de l’émoi suscité – cocktails molotov lancés sur la façade du bâtiment -, encore et toujours, par l’exposition d’une femme nue au fronton d’un musée. Il s’agit d’Art, de beauté, d’une autre vision de la réalité. Il n’y a pas de sexe en gros plan sur cette affiche, celui de la dame est masqué, cachés par des plumes. Il y a juste ce corps magnifié par un extraordinaire photographe japonais qui indigne quand d’autres images exposées, surtout celles de violence et d’horreur ont laissé les mêmes Tartuffes totalement indifférents…

La guerre, la misère, les mines antipersonnel seraient-elles plus acceptables au XXIème siècle que la représentation d’un corps de femme ?, s’interroge le directeur du musée. C’est la réalité, monsieur, lui répond le Tartuffe.

Pauvres Tartuffes.

C’était hier le 27 septembre, dans l’édition du Monde en ligne et dans celle papier datée d’aujourd’hui, c’était aussi hier les mêmes bonnes âmes s’indignant à propos du ”Déjeuner sur l’herbe” de Manet et c’est toujours d’actualité !

Source : Le Monde Et pour avoir un aperçu de la diversité du travail de ce photographe talentueux : site de Nobuyoshi Araki PS. Ne vous laissez pas avoir par la photo du chat ….

Photo crédit : Nobuyoshi Araki

7 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page