top of page
  • Photo du rédacteurNathalie Giraud Desforges

Hommes nus à vélo, suite

J’étais partie pour un coup de gueule envers les dernières pubs salement racoleuses de D&G quand mon oeil de blogueuse s’est arrêté sur un titre aux allures de déjà lu mentionnant des cyclistes manifestant nus à Lima.

Diantre, après les Australiens, les très pratiquants Péruviens se dévergonderaient-ils à ce point qu’ils aient rejoint les rangs de la fameuse World Naked Bike Ride ? Une lecture plus attentive m’apprend qu’il n’en est rien, que la morale est sauve et qu’il s’agit “simplement” pour quelques amoureux de la petite reine de protester contre l’usage de l’automobile comme arme de destruction massive… du cycliste. Je ne saurais les blâmer. Nus comme des ver(t)s, sans la carosserie d’un tee-shirt et d’une culotte, les voilà livrés à la loi de la jungle urbaine, pour sensibiliser le conducteur à 4 roues sur les dangers de la route. L’affaire a fait grand bruit, et la blogueuse voyageuse auteure de l’article de citer la conclusion d’un édito choc paru dans un quotidien conservateur (ah bon ?) péruvien : “[si de telles pratiques devaient se répandre] Cela ferait de nous un pays de strip-teasers!“. C’est pas un peu excessif tout ça ?

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page