• nathaliegirauddesf

Piment Rose et Alain Héril

Sur le chemin d’une sexualité épanouie, ludique, joyeuse et inventive, j’ai rencontré Alain Héril, voilà près de 2 ans… (Clin d’oeil !)

C’était au détour d’un séminaire sur Nice que nous avons fait connaissance. Respect mutuel, convergence d’opinion et connivence de fond : il est vrai que notre façon d’aborder cette “histoire” se rejoint très souvent même si nos domaines de compétences sont différents ! Car thérapeute, je ne le suis pas, mais “marraine du plaisir“, oui !

Depuis, nous avons travaillé sur divers projets dont les Thématiques Piment Rose en octobre dernier et un tout nouveau concept de CD audio-érotique que nous présenterons au cours du mois de mai.

Jubilation de Vie, jouissance d’Etre et grande tendresse pour l’Autre, des mots forts, certes, mais qui caractérisent, pour moi, l’homme que j’apprécie.

Reconnaissance réciproque : ça tombe bien !!! Alain m’a envoyé ces quelques lignes ci-dessous que je publie maintenant.

Pour un sexothérapeute, l’existence de site comme pimentrose.biz est une chance. Nous sommes confrontés à des patientes et des patients qui souffrent dans leur vie sexuelle et nous n’avons pas le droit de leur conseiller directement l’utilisation de tel ou tel sex toy. Mais, par contre, leur dire qu’il serait intéressant pour eux d’aller du côté de Pimentrose.biz est une excellente solution ! Lorsque mes patientes me disent aller mieux dans leur sexualité et leur rapport à elles-mêmes avec un petit sourire significatif et qu’elles ajoutent une allusion au site, je sais que le travail thérapeutique vient de franchir un cap important ! C’est celui de la désinhibition et de l’acceptation de la possibilité du plaisir. Comme quoi Pimentrose participe à mes séances de sexothérapie de manière indirecte !

Mais Pimentrose n’est pas qu’un site de vente de sextoys de plus. J’ai eu la chance de donner une conférence pour Pimentrose autour de mon livre « Aimer » avec comme thème l’amour, bien entendu et j’ai rencontré des hommes et des femmes soucieux de mieux se comprendre, de mieux saisir les enjeux de la relation sexuelle et, surtout, de s’affranchir des tabous restrictifs et moraux afin d’acquérir une liberté réelle et épanouissante.

Il y a donc une « communauté Pimentrose », réunie autour de Nathalie, la fondatrice, et cette communauté est faite d’hommes et de femmes en recherche de croissance personnelle. C’est cela qui m’a profondément touché. Cette volonté de ne pas accepter les critères communs et d’aller à la rencontre d’une forme de relation à l’autre à la fois ludique et sérieuse. Jouissive et respectueuse.

Pour moi, l’existence de Pimentrose fait partie de la construction d’un « édifice philosophique » (le mot n’est pas trop fort !) qui permet d’aider nos contemporains à s’affranchir dans leur sexualité mais aussi dans leur rapport au monde.

Ce travail est rude et nécessaire. Nous sommes dans une société hyper sexualisée dans ses expressions médiatiques et publicitaires mais la réalité intime n’est, pas toujours, aussi réjouissante qu’on voudrait nous le faire croire. Aider chacune et chacun à ouvrir son cœur et son corps à ce qui le dérange comme à ce qui peut le faire grandir est une étape fondatrice. Et la présence de Piment Rose à mes côtés m’aide à avancer dans mon travail de sexothérapeute et dans mon aventure d’homme, soucieux de saisir les multiples facettes de l’Autre.

Alain Héril Psychothérapeute Sexothérapeute Auteur de « Journal d’un sexologue » (Editions Le Courrier du Livre )» et « Aimer » (Editions Flammarion)

Posts récents

Voir tout

Cécile Morel est Molly Bloom

Sensualité, beauté joyeuse, texte habité d’une grande puissance charnelle, Cécile Morel donne vie à cette nouvelle version de Molly Bloom d’après le texte de James Joyce.  Une heure dans la peau d’une

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du