• nathaliegirauddesf

Questions indiscrètes pour Yves-Alexandre Thalmann


Piment Rose : Bonjour Yves-Alexandre, j”ai beaucoup aimé m’adonner aux plaisirs proposés par votre ouvrage! Belles photos incitatives à la gourmandise des corps et à la débauche sensuelle, nonchalance des textes relevés d’humour et d’une énorme dose de jubilation de vie, idées délicieusement suggestives… Le tout accompagné d’images canailles et doucement impertinentes qui nourrissent mon oeil et mon imaginaire ! Un cocktail tout à fait raffraichissant, euphorisant et pétillant à la fois !!! Voilà pour la mise en bouche, alors pour nos lecteurs, vous êtes surtout connu pour vos livres sur le développement personnel et la psychologie. Pourquoi un ouvrage sur les plaisirs sexuels ?

YAT : Bonjour Nathalie, merci pour cette mise en appétit ! Le but de mon travail est d’aider les gens à s’épanouir, à avoir une vie plus belle. Jusqu’alors, j’ai principalement rédigé des textes explicatifs, par exemple sur les sentiments de culpabilité et la manière de s’en libérer. Ce livre-là, je l’ai écrit pour me faire plaisir -et j’avoue avoir éprouvé beaucoup de plaisir à le réaliser- ainsi que pour promouvoir la joie dans la sexualité.

Piment Rose : Et de la joie, il y en a en effet beaucoup au fil des pages de votre livre. Mais comment votre livre diffère-t-il des autres ouvrages sur la sexualité ? N’y en-a-t-il pas déjà assez ? Même si je suis assez mal placée pour vous le demander (rire) !

Piment Rose : Que voulez-vous dire ?

YAT : Mon livre procure une expérience érotique. Je dirais que le lecteur fait l’amour avec les mots et les images. Son articulation suit les rythmes de l’acte amoureux. La première partie, appelée Préliminaires, occupe quasiment la moitié de l’ouvrage. La deuxième partie, l’Introduction, est plus courte et plus… pénétrante. Quant à la Conclusion, elle fait à peine quelques pages et se résume à des mises en mots de l’extase. Le texte est souvent doux et caressant, alors qu’il rudoie quelque peu le lecteur à d’autres moments.

Piment Rose : Rudoyer le lecteur ?

YAT : Il le remet en question. Par exemple, dans le chapitre sur le voyeurisme, il y a une photo de moi en train de photographier le lecteur… qui se rend soudain compte qu’il était lui-même voyeur.

Piment Rose : Vous avez déclaré à Robert Habel dans votre interview pour le Journal roman L’Illustré du mois de mai que “La sexualité est une invitation au bonheur, une forme de récréation“. Quelle vision de la sexualité nous proposez-vous ?

YAT : Pur plaisir ! Je pense aux jeunes qui débutent leur vie sexuelle. On leur a rabattu les oreilles dès l’école avec des messages de prévention : attention aux MST, attention au grossesses indésirées, attention aux pervers, aux viols, à la pornographie véhiculée par Internet. Que reste-t-il pour le plaisir ? Dans mon livre, il n’est question que de plaisir, de joie, de jouissance. Rien d’autre. J’essaie de réhabiliter le plaisir avec des phrases et des photos. Exactement comme vous avec les sex-toys, n’est-ce pas ?

Piment Rose : Joli parrallèle en effet et sujet de notre prochaine Thématique le 12 juin ! Merci Yves-Alexandre.

Le livre Vive les Plaisirs Sexuels est en vente sur notre boutique coquine Piment Rose, 15 euros

Yves-Alexandre Thalmann est psychologue professionnel, sexologue amateur et sexophile averti. Actif dans l’univers du développement personnel, il s’intéresse à défaire les obstacles à l’épanouissement, en particulier dans la vie de couple. Epris de liberté, il a déjà publié de nombreux ouvrages aux thèmes différents et parfois audacieux, dont plusieurs best-sellers : Au diable la culpabilité ! et Vertus du polyamour.

Photos crédit : Photos inédites par Yves-Alexandre Thalmann

Posts récents

Voir tout

Cécile Morel est Molly Bloom

Sensualité, beauté joyeuse, texte habité d’une grande puissance charnelle, Cécile Morel donne vie à cette nouvelle version de Molly Bloom d’après le texte de James Joyce.  Une heure dans la peau d’une

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du