• nathaliegirauddesf

Regarder un porno à deux, bon pour la libido ?

Quand le porno nourrit l’imaginaire du couple

Le porno est à une portée de clic. Disponible sur internet, il est de plus en plus souvent visionné sur smartphone ou tablette. Rapport de cause à effet lié à sa disponibilité ? Toujours est-il que désormais :

  1. Il gagne de plus en plus un public féminin. Des spectatrices qui avouent s’y intéresser plus pour répondre à la « pression » du conjoint (lire à ce sujet mon post “Attentes sexuelles des hommes vs désir des femmes” du 20 mars 2016) que par goût.

  2. Les femmes regardent des pornos en couple plus qu’en solo (62% versus 50%, dixit l’AFP en 2014).

Sous l’angle de la sexothérapie, il est vrai que visionner un porno à deux peut avoir des vertus positives sur la sexualité. Il peut nourrir l’imaginaire fantasmatique. A condition qu’il y ait une implication des deux parties. Pas question d’accepter à la va-vite pour le regretter amèrement ensuite.

Fixer son cadre et ses limites

En écho aux 3 posts que j’ai consacré cet été à l’âge d’or du porno, suite à l’écoute de l’excellent documentaire de France Culture (lire ici la 1ère partie, 2e partie, 3e partie), je vous invite à poursuivre votre lecture sur ce sujet sur le site de Doctissimo. Dans leur excellent dossier très complet consacré à la pornographie, je donne mon point de vue sur les effets de cette pratique de couple qui se développe. Ses conséquences sur la libido, son cadre, ses limites.


Pour approfondir par vous-même et passer de la théorie à la pratique, vous pouvez également consulter la DVDthèque érotique Piment Rose et sa sélection de DVD entremêlant pornographie et érotisme ludique.


oin des clichés de la pornographie “home made” clairement masturbatoire et des films tournés à la chaîne qui considèrent souvent la femme comme un objet.

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du