top of page
  • Photo du rédacteurNathalie Giraud Desforges

Face Book : Liaisons dangereuses pour Soft Paris

Cela fait plusieurs fois déjà que je constate une union forcée entre Soft Paris et Piment Rose sur Face Book où mêmes nos ennemi(e)s … rapprochés sont nos ami(e)s !

Depuis plus de 6 ans maintenant, je me bats pour défendre notre identité, notre marque car Piment Rose n’est pas seulement un nom commun doublé d’un substantif, mais bien une appellation originale déposée à l’INPI depuis avril 2003, revue en 2007 et (normalement) protégée par la loi.

Alors une identité, une philosophie, oui mais pas que, c’est aussi une communauté de personnes qui se retrouvent autour d’idées fortes, de valeurs, comme le dit Alain Héril, sexothérapeute reconnu. Et ça je le protège car cette construction s’est faite lentement mais sûrement.

Si je suis heureuse de voir que notre MARQUE suscite bien des vocations dans les profils des forums et autres, je ne suis, en revanche, guère tolérante lorsque son utilisation est faite, à notre insu, à des fins commerciales. Et c’est exactement ce que fait régulièrement quelques-uns de nos concurrents dans le milieu des accessoires érotiques. La guerre des sextoys et des soirées est omniprésente et les vibros vrombissent au dessus de nos têtes à coup de dizaines de milliers d’euros ! Alors quand je constate à nouveau que deux groupes Piment Rose ont été créés par des louloutes affiliées à Soft Paris pour attirer les fesses bookien-nes dans leurs réunions sextoys, cela me file des boutons.

Je sais “Life is a bitch”, il n’empêche que “ça m’énerve” grave, et ce n’est certainement pas Helmut Günter von Fritz qui viendra me contredire.

Que les Ambassadrices du Bonheur de ladite société se tiennent à carreaux, suppriment vite le groupe Piment Rose qui ne leur appartient pas et fassent leur propre pub. Non mais …

Et pour tous les autres qui mettent notre nom et l’utilisent :

– dans leurs tags cachés ou non – dans leur blog – dans leurs jeux – dans leur site de rencontre (classe aussi protégée à l’INPI) – dans leur boutique virtuelle ou en dure (en gardant le piment et en y mettant une autre couleur par example) – pour nommer leurs produits et services – sur EBAY – en lien commercial – etc…

Sachez que notre avocate est très diligente.

Enfin pour ceux qui veulent une soirée sextoys en compagnie de nos conseillères / conseillers ou distributeur à Montpellier, contactez-nous au 04 93 67 67 83 ou sur info@pimentrose.biz et pour nous trouver sur Face Book, c’est simple comme Rose Piment ou Piment Rose. Attention de ne pas vous tromper de… groupe car à l’heure de ce billet, il y en a plusieurs ! Quant à mon profil, c’est pas compliqué : Nathalie.Pimentrose

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page