• nathaliegirauddesf

Lectures érotiques pour un pervers

Quand un de mes amis m’a dit : “Nathalie, j’ai une question très délicate à te poser”, je me suis dit que son problème devait être bien grand

Deux ans que nous avions fait connaissance par téléphone et nous pouvions converser librement sur tous les sujets dont la libido. Il est vrai qu’avec mon activité, le tissu relationnel s’enrichit de belles rencontres, d’échanges sincères et profonds (sans jeux de mots SVP!) Et puis rencontre de visu, enfin presque. Cet ami est non-voyant.

De là, j’ai copié ce que nous avons posté sur le forum Piment Rose en juillet 2005.

”En tant que non voyant, je trouve qu’il n’y a rien pour entretenir ma libido. Pour nourrir mon imaginaire, je suis gourmand de lectures érotiques … C’est pour cela que je propose à une femme de me lire des bouquins érotiques à enregistrer sur des cassettes ou de faire des lectures en direct.

Le problème est sérieux me direz-vous, c’est pour cela que je le traite avec précaution !

Je ne suis pas pervers comme la bibliothéquaire du coin (la responsable des donneurs de voix) m’a, un jour, accusé après lui avoir présenté les 11000 Verges d’Appolinaire pour une lecture sur cassette.

Je trouve lamentable que des associations connues et reconnues puissent sélectionner ce qu’il est bienséant de lire et porter un tel jugement sur ma personne. J’ai été énormément blessé et touché dans ma sexualité.

Ce n’est pas facile pour moi, ce n’est pas facile pour vous, mais en parlant, nous pouvons trouver un compromis. Moi, j’ai 50 ans je n’ai plus envie de tourner autours du pot avec des à peu près.

J’attends de vos nouvelles. Je remercie Piment Rose, tout spécialement Nathalie, qui avec ses yeux et ses doigts retranscrit ma demande.

KissMe Qui est le plus non voyant de nous deux ?”

Bien sûr que mon ami n’est pas pervers, mais les donneurs de leçons et les moralisateurs sont nombreux à piétiner sur les choix de notre vie. C’est quant ces choix doivent passer entre les mains d’autrui, que le handicap se fait encore plus lourd.

Sans réponse dans le forum, j’ai choisi de lui enregistrer le sublime roman d’Alina Reyes, Sept nuits.

Voilà l’idée a fait son chemin et j’en ai parlé à une maison d’édition. Qui sait, peut-être aurons-nous un jour une multitude d’enregistrements de lectures érotiques…

En attendant, cet ami préfère les voix de femmes mais je connais d’autres non voyantes qui préfèreraient au contraire les voix d’hommes !

Alors à quand les volontaires pour un prochain épisode ???

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du