• nathaliegirauddesf

Les vibros, c’est comme la moto !


vibros, c’est comme la moto”, je reprends, “ça vibre entre les cuisses et plus on pratique, plus ça devient jouissif … “ “Euh, c’est vrai ça euh pour la moto je veux dire” me répond Jonathan, un rien pris de court.

Lui, c’est mon chauffeur, celui d’allomotos.com qui vient de me déposer à Créteil Préfecture pour une vente à domicile Piment Rose. Nous venons de passer 20 mn sur l’autoroute à esquiver les queues interminables d’autos collées les unes contre les autres, moi installée sur la selle arrière, les fesses chauffées par le “radiateur” intégré, les mains sagement rangées dans mes poches, emmitouflée dans une parka kevlar étudiée contre les grands froids et les dérapages incontrôlés. Arrivée à bon port, nous échangeons donc nos cartes respectives, enfin je lui donne ma CB pour paiement et il me remet ma valise à trésors au contenu tout à fait ré-jouissant, celui qu’il est préférable de déballer chez une hôtesse, celui des sex-à-piles et des poudres gourmandes

Curieuse, je l’interroge sur son métier et surtout les opportunités d’être dragueur ou dragué !

En bon motard, Jonathan esquive et évite la dernière question mais en résumé, mesdames, éthique oblige et harnachement au milieu – filet à cheveu, “ce serait bête d’attraper des poux”, casque, gants, protection (non périodique) – ça ne laisse guère d’espace pour un RV al fresco : peu de crac crac en vu. Non, “pour ça, il vaudrait mieux prendre un taxi”. C’est bon, c’est pas moi mais lui qui l’a dit, Jonathan mon chauffeur de moto !

Photo crédit : Twogether.blogs.com

Posts récents

Voir tout

Cécile Morel est Molly Bloom

Sensualité, beauté joyeuse, texte habité d’une grande puissance charnelle, Cécile Morel donne vie à cette nouvelle version de Molly Bloom d’après le texte de James Joyce.  Une heure dans la peau d’une

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du