top of page
  • Nathalie Giraud Desforges

Ode au baiser : clip du 21ème ou sonnet du 16ème siècle ?

Dernière mise à jour : 22 janv.

Article publié le 09/05/2007 et mis à jour le 22/01/2023


Baisers savoureux, moelleux, vivants, vibrants. Echanges, exploration, souffle vital, langues dardées, pour cette ode au baiser,  j’adore ! Trop pour certains, enivrants pour d’autres …


Ode au baiser façon 21ème siècle


Comme ces baisers sur la géniale musique sexy de "I'm God" de Clams Casino and Imogen Heap. Dommage que Youtube ait soumis cette vidéo à une limite d'âge !

Je vous encourage à la regarder, l'image est cliquable, c'est une pépite ...


Ou comme le bouche à bouche de ce clip, sexy et mouillé à souhait, qui accompagne la chanson ” You are my hi du groupe Demon vs Heartbreaker, vidéo qui n'a pas encore été censurée sur Youtube !




Présenté en 2000, Demon fait monter la température à coup de galoches brûlantes ! Une séquence hot où la star du porno Draghixa Laurent semble s’en donner à langue joie ! Un clip si chaud qu’il fait l’objet de restrictions d’âge suivant les sites.

Et je me plais à penser à la rencontre des corps sur cette musique rythmée…


Ode au baiser façon Moyen Age


Louise Labé le baiser, oeuvres complète

Même registre, autre époque, le 18ème sonnet de Louise LabéBaise m’encor “. Si cette poétesse (1524 – 1566) du temps de Ronsard et de Rabelais, n’a pas fait partie de mes classiques de Seconde, dommage ! Je me rattrape maintenant…


Femme libre, au sexe ardent et à la plume agile, elle couche sur papier ses désirs avec jubilation, aime faire l’amour avec délectation et le déclare avec passion.


Las, te plains-tu ? ça que ce doux mal j’apaise, En t’en donnant dix autres doucereus. Ainsi meslans nos baisers tant heureus Jouissons nous l’un de l’autre à notre aise.

Lors double vie à chacun en suivra. Chacun en soy et son ami vivra.

Permets m’Amour penser quelque folie :

Tousjours suis mal, vivant discrettement Et ne me puis donner contentement, Si hors de moy ne fay quelque saillie.


Alors sonnet du 16ème siècle ou vidéos de nos jours? Pourquoi choisir ? Je prends les deux et plus encore….


Pour plus d’infos, je vous invite à à retrouver les oeuvres de la poétesse mises en ligne par Baptiste Coulmont, sociologue féru dans le domaine des sex-shops

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page