• nathaliegirauddesf

Sexe de femme … en 2000 photos

Dans son “Fragment de journal d’Eros”, le photographe Henri Maccheroni fait le projet fou de constituer au fil du temps 2000 photographies du sexe d’une femme. Le photographier sans fin, dans sa toison, dans sa béance, dans son animalité, dans son origine même. Répétition et obsession du même et pourtant toujours mouvant et émouvant.

Une femme se laissa prendre au jeu et osa les rencontres régulières. Les rendez-vous donnés à la seule loi du désir et du regard. Les photographies furent prises en deux temps. De 1969 à 1971, puis de 1972 à 1974, à raison d’une ou deux séances par semaine.

Nous le savons, les femmes détiennent les clés de l’initiation et du mystère, et un homme qui s’y penche, s’y revèle. Cette femme lui donna de quoi nourrir sa quête. Mais a-t-il trouvé? Rien n’est moins sûr… Quand le désir nous échappe toujours, la tentation du classement et de la méthode est naturelle. La pente est douce… Fin 1974, il décida d’arrêter les prises de vue et de choisir et classer 2.000 photos qui convenaient le mieux à son dessein. Les critères de son choix restent un mystère… Il n’empêche que cette oeuvre singulière envoute en un livre “A, NOIR CORSET VELU” accompagné des poèmes de P. Bourgade.

Il fait de “son Ophelia, belle comme la neige”, plus que l’origine du monde, le centre de l’univers.

Je suis passé jadis par cette porte dérobée Avant mon premier souffle j’ai dévalé ce toboggan d’émois Au sortir de l’océan pourpre où mon corps menu

Accordait son battement à celui d’un coeur immense Ecoutant déjà les grondements du monde à travers les parois du ventre Rideau de mon entrée en scène comme dérisoire comparse désemparé Entrouve doucement tes lèvres tandis que je contemple le reste du corps

Texte de Michel Butor

Voir les photos de Henri Maccheroni sur le site photographie.com

À Noir Corset Velu” avec Pierre Bourgeade, Editions Jean Petithory, 1972

Source Le Boudoir de Mademoiselle K

Posts récents

Voir tout

Cécile Morel est Molly Bloom

Sensualité, beauté joyeuse, texte habité d’une grande puissance charnelle, Cécile Morel donne vie à cette nouvelle version de Molly Bloom d’après le texte de James Joyce.  Une heure dans la peau d’une

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du