top of page

L'andropause serait-elle une « Grande débandade » ?

Je suis en joie de vous partager le documentaire " La Grande débandade" sur France 2 qui traite de l'andropause dans lequel je suis interviewée en tant que sexothérapeute. Cet excellent documentaire traite d’un phénomène que peu d’hommes connaissent vraiment et qui pourtant les affecte plus ou moins avec l’âge. Petite visite guidée…


Récolter des témoignages d'hommes sur le sujet de l'andropause


Le réalisateur se réveille en pleine nuit en sueur et commence à chercher des réponses sur le net, auprès de son urologue puis en parle autour de lui. Surprise ! Soit les hommes ne savent pas de quoi on parle, soit sont gênés d’aborder le sujet et surtout, personne ne veut témoigner devant la caméra. Le sujet est tabou et parler de ses problèmes sexuels à la télévision une gageure… Avec beaucoup d’humour, de persévérance, et un peu d'aide, Rémy Burkel se met en recherche d’hommes avec qui aborder ce sujet brulant..



Je bande donc je suis ... un homme


Eh oui, pour beaucoup d’hommes, encore aujourd'hui, bander est synonyme de puissance virile, de masculinité, de pouvoir, d’être un bon amant. Alors quand vient l’andropause, le château de cartes s’effondre. Confrontés à leur "impuissance" sexuelle, certains hommes ont la sensation de perdre leur virilité et s’éteignent à tous les niveaux.

Mais que se passe t-il donc de si inquiétant pendant cette andropause ? Je vous renvoie à nos deux dossiers dont un sur la sexualité des hommes après 50 ans et un article que j'avais écrit il y a quelques années sur le sujet de l'andropause, le pendant masculin de la ménopause.

Et pour aller plus loin, mon post sur la prostate, le taux de PSA et la masturbation


statistiques andropause


Comment retrouver une érection et sortir du "bander mou"?


Le médecin vous conseillera bien entendu le Viagra ou le Cialis. Mais attention aux effets secondaires  indésirables… Je vous renvoie aux témoignages de Manu & Alain que je vous avait partagé en décembre 2023 dans lequel Alain parle de son expérience avec le Cialis tandis que Manu découvrait le Tantra et le massage tantrique.


Mais l’érection est-elle primordiale pour avoir une vie sexuelle épanouie ? Pour certains homme si c’est effectivement le cas, d’autres ont trouvé des pistes plus originales et efficaces sur le long terme pour retrouver sensations et reconnexion à leur corps.




Et si vous exploriez une autre manière d’être ensemble ?


À la fin du documentaire, j’éprouve pourtant un pincement au coeur car les producteurs ont choisi de passer sous silence les solutions naturelles que j'avais proposées telles que les pratiques du Tantra, du slow-sex, de la masturbation en conscience, le sexe sans pénétration et des sextoys, entre autres.

Et quel dommage ! Car face à l'andropause comme à la ménopause avec sa perte de sensibilité, revenir aux sensations, à la respiration, au mouvement est la clé de conscience vers plus de corporalité, de connexion avec l'autre et d'ancrage dans le moment présent. Intimité, parole, ralentissement, tendresse, sensualité, instant présent voilà le chemin de la sexualité des plus de 50 ans.



J’ai fait un rêve…


Et si la ménopause et l’andropause n’étaient ni une débandade, ni un naufrage ? Et si c’était l’occasion d’apprendre à vivre des relations autrement ? À s’aimer différemment et à avancer ensemble et avec humour vers la vieillesse ?

Et si on apprenait entre hommes à parler de l’intime sans craindre de se monter vulnérable. Et si on enseignait aux garçons, non pas à être forts et viriles, mais à être vrais dans leurs émotions? Si on enclenchait de vraies relations respectueuses avec les autres et les femmes en particulier ? Voilà un chemin que je trouve magnifique sur lequel je me suis engagée depuis fort longtemps, aussi dans l’éducation de mes deux garçons et qui donne un sens à la maturité, à la mienne en tout cas, à l’aube de mes 60 ans ….


Merci au réalisateur Rémy Burkel pour sa confiance et au Nouvel Obs pour sa citation !




75 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page