• nathaliegirauddesf

Donner au sexe des Idées d’avance….


Blue Pepper a-t-il l’esprit aussi tortueux qu’une file d’attente à Euro Disney ?

Ouiiiiiiiiiiiiiiii !!! J’assume et je raconte.

Ces jours-ci, je somnolais dans un IdTGV, entre Paname et Phocée, un convoi bien agité qui avait sans doute oublié sa zénitude sur les quais de la Gare de Lyon. Je connus des trains plus érotiques que celui-là, je l’avoue.

Les rails de la Toussaint ne pouvaient, certes, être comparés au long courrier qui emmenait Emmanuelle en Thaïlande, mais il m’est arrivé de surprendre le remue-ménage ( le bon, celui qui regénère mes remue-méninges) de quelques couples, hétéros ou non, s’activant sous les doudounes, en plein hiver, question de se réchauffer bien sûr.

Est-ce ce manque qui me poussa à regretter de pas avoir choisi la route ? Bien malin celui ou celle qui pourrait l’affirmer.

En tous cas, cela fit réagir mon ange-gardien qui s’écria : ” En voiture ? tu n’y songes pas sérieusement : on ne peut plus rien y faire !!!” Et c’est vrai ! Le portable aux abonnés absents, la clope réduite en cendres, le Calva du matin qui n’est même plus une brève de comptoir : que nous reste-t-il ? Je vous le demande.

Sans compter que maintenant, “ils” voient tout… Orwell avait raison; Big Brother, c’est plus que de la télé-réalité.

– Le gendarme : Bonjour. Gendarmerie Nationale. Savez-vous pourquoi je vous arrête ? – Eux : Nous ??? On en a pas la moindre idée. – Le gendarme : Vous avez été contrôlés et flashés pas satellite….Trouble à l’ordre pudique…surtout vous madame. – Lui : Elle n’allait pas trop vite, Brigadier. – Elle : On est blanc comme neige – Lui : Elle a peut-être un peu accéléré à la fin mais c’est normal ….c’est moi ….je lui ai dit :”plus vite, mon amour, plus vite, maintenant” – Le gendarme : Les transports amoureux sont interdits et la vitesse est réglementée pour les “pompiers”. – Elle : Nom d’une pipe !!! – Le gendarme : En effet, c’est réglementé ! Avez-vous des sex-toys à bord du véhicule ? Piment Rose bien sûr ! – Elle : Je n’ai que mon canard et mon rabbit . – Lui : Je t’avais dit de les laisser à la maison – Elle : C’est plus fort que moi mais je ne pouvais tout de même pas les abandonner sur le bord de la route. – Le gendarme : Vous allez devoir payer la taxe pour pollution diurne. – Lui : On va payer la taxe Car-Faune pour des vibros ? Et ils l’ont voté cette loi ?? – Elle : Oh oui mon chéri (soupirs…) Même que le jour de la discussion à l’Assemblée Nationale, un député s’est écrié :”Durcissez votre sexe ….euh je veux dire votre texte” (Véridique ! Auteur : Robert André Vivien *).

Quittons ce trio avant qu’il ne devienne un “threesome” à la sauce Dorcel et revenons en 2009. Nos gouvernants vont-ils, un jour, nous faire payer un impôt sur la pratique du sexe à coup de patch et de puces électroniques ? Rien n’est exclu. Faisons toutefois confiance à nos concitoyens pour appliquer ce grand principe du droit qui veut qu’une loi est faite pour être contournée ou détournée.

Comme le dit l’adage ferroviaire : un train peut en cacher un autre…

* Robert-André Vivien était célèbre pour ses traits d’esprit et ses jeux de mots à l’Assemblée Nationale dont le célèbre « Enfin Monsieur le Ministre, durcissez votre sexe, heu pardon, votre texte » à l’occasion d’un débat parlementaire sur la classification des films X en 1975. Merci Wikipédia !

Posts récents

Voir tout

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du