• nathaliegirauddesf

Moule bite, suite

Ayant l’esprit d’escalier, voilà une nouvelle extraite de mon Télérama qui ne pouvait manquer de retenir mon attention parce qu’il y est question de moule bite, bien sûr.

Selon une récente étude américaine portant sur le suivi de regard, il a été démontré que des hommes regardant l’image d’un joueur de base-ball en plein effort (le maniement de la batte je suppose, c’est pas précisé), vont d’abord zieuter directement le sexe du bonhomme (oui, c’est cela, son entrejambe) puis son visage, tandis que les femmes, a priori plus intéressées par les petites balles, eh bien non, s’arrêtent sur le visage et zappent le reste. Le papier conclut en supputant la future exigence des sponsors de mettre leur logo sur les parties génitales des sportifs, mais je me demande, pour ma part, si un tel comportement ne relève pas, tout simplement, de cette crainte masculine archaïque : est-ce qu’il en a une plus grosse que moi ?

Posts récents

Voir tout

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du