• nathaliegirauddesf

Vieillir ne tue pas le sexe !


Un cadre particulier pour cette exposition “Les enVieux“, organisée aux Galeries Lafayette de St Laurent du Var, près de Nice par Valérie Arboireau, artiste, assistée d’Eve Lafarge, conteuse et médiatrice culturelle. Décalé, drôle et décapant, c’est de l’art et cela n’a laissé personne indifférent !

Un lieu inhabituel pour parler de sexe, de “Désir et Séduction après 60 ans“, sujet de ma conférence intimiste. Le le ton était donné, il fallait (continuer à) oser. Ce sont des femmes essentiellement qui sont venues… puis un homme… Curiosité, envie de poser des questions à un expert, désir de faire autrement, autant de motivations pour mon auditoire attentif et participatif.

Alors oui, la vie sexuelle se ralentit quand même avec l’âge, une possibilité pour le slow sexe. Si le corps change et la mobilité en pâtit, c’est aussi le temps pour davantage savourer, s’autoriser. Plus d’expérience, plus de conscience de ce qui se passe, souvent plus investis dans la relation, moins dans la performance et la consommation.

Alors oui, pour certaines femmes, faire l’amour, c’est faire “la chose”, être objet de désir de l’autre. Le problème vient surtout de toutes ces petites voix intérieures, des “fais pas çi, fais pas ça”, des “c’est plus de ton âge”, de ces parties de nous tellement critiques ou trop perfectionnistes qui nous protège de nous-mêmes et de nos envies. Une fois reconnues dans leur rôle, ces parties de nous peuvent enfin se transformer pour se mettre à notre service !

Le désir s’entretient. Plus on fait l’amour, plus on en a envie. C’est prouvé : la fonction fait l’organe ! La libido c’est la pulsion de vie, l’enVie de vivre, d’en profiter et elle peut être d’autant plus forte après 60 ans.

Merci à Laurent Quilici pour son interview pour Nice Matin, édition du lundi 10 février.

Crédit photo : Nina Djærff, la talentueuse photographe de ces nus…

Me  contacter

  • Instagram
snsc2.jpg

Nathalie Giraud Desforges

est membre du